Le pardon (Partie 2)

POURQUOI DEVONS-NOUS PARDONNER?

1- Parce que la nature de Dieu est en nous
Comme Dieu ne se lasse pas de pardonner (Esa 55:7). Nous sommes aussi capables de le faire à cause de la nature de Dieu qui est en nous par l’Esprit saint. Jean 1:11-12 déclare « Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu.» Naître de Dieu veut dire simplement naître de l’Esprit de Dieu, Dans Jean 3:3-5 , Jésus répondant à Nicodème a commencé par dire « En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu », il enchaîna en expliquant que si un homme ne naît d’eau et d’esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu. Naître de nouveau signifie que notre esprit qui était mort, séparé de Dieu par la chute d’Adam et Ève revit maintenant parce que nous avons cru au fils de Dieu. (Jean 3:16 ). Par le fait de croire, notre esprit est maintenant connecté à l’Esprit du Dieu vivant. Il vit. La Bible déclare que Dieu est Esprit; comme l’Esprit saint est en nous, nous pouvons exprimer tout ce qui caractérise la nature de Dieu, en l`occurrence l’amour, la miséricorde ou le pardon, la bonté etc….. Par l’Esprit saint qui est en nous, nous pouvons parfaitement lui obéir et pardonner ceux qui nous offensé comme Dieu nous pardonne aussi (Matthieu 6:14-16 ). C’est une question de choix. Romains 8:15 dit que « ceux qui sont conduit par l’Esprit sont des fils de Dieu ». Et dans ce sens, parlant du pardon, Le Seigneur dit dans Luc 6:36 « Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux ». L’apôtre Paul dans sa lettre aux Éphésiens nous exhorte à devenir des imitateurs de Dieu: « Devenez donc des imitateurs de Dieu, comme des enfants bien-aimés » (Eph 5:1 ). Un enfant bien-aimé ressemble à son père et fait tout son possible pour ne pas décevoir son père. Il en est ainsi dans les familles: les enfants obéissants sont bien-aimés de leurs parents parce qu’ils font justement ce qui plait aux parents en imitant ce qu’il y a de mieux en ces derniers. Notre Père céleste étant miséricordieux, par son Esprit en nous, nous pouvons aussi être miséricordieux. Ceci nous commande de marcher selon l’esprit, et de ne pas accomplir les désirs de la chair (Galates 5:16 ). Celui qui est né de nouveau doit pouvoir pardonner à cause de l’Esprit de Dieu qui est lui. Si vous n’êtes pas sauvé, commencez par vous repentir de vos péchés et donnez votre vie au Seigneur Jésus-Christ. Acceptez-le comme Seigneur et Sauveur personnel de votre vie (Voir prière du salut dans le site). Étant scellés par l’Esprit Saint (Eph 1:13 ), vous allez pouvoir pardonner, et participer ainsi à la nature de Christ.

2- Pour que nos prières soient entendues par Dieu
Le manque de pardon est une des plus grandes barrières à l’exaucement de prière. Dans Marc 11:22-26 , le Seigneur indique la manière de demander par la prière en ce sens: « C’est pourquoi je vous dis: Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l’avez reçu, et vous le verrez s’accomplir ». Il ajoute clairement au verset 25: « Et lorsque vous êtes debout faisant votre prière, si vous avez quelque chose contre quelqu’un pardonnez afin que votre Père qui est dans les cieux vous pardonne aussi vos offenses, mais si vous ne pardonnez pas, votre Père qui est dans les cieux ne vous pardonnera pas non plus vos offenses ». Ces deux paroles du Seigneur indiquent clairement qu’aucune prière ne peut être exaucée si nous avons des griefs contre quelqu’un dans nos cœurs. Et ce, pour la simple raison que quand notre cœur est rempli l'amertume, de rancœur, nous avons en fait quelque chose contre quelqu’un, et la conséquence directe de cet état de notre cœur est la rupture de notre communion avec Dieu (Marc 11:25 ). Il ne nous voit simplement plus, Il ne nous entend plus. Notre cœur dans ce cas-ci est dominé par une nature différente de celle de Dieu, et cette nature, c’est la nature charnelle (diabolique). La communion n’est alors plus possible avec Dieu. Dieu qui nous pardonne continuellement veut que ses enfants agissent comme Lui envers leurs semblables, à cause de la grâce qu’il leur a faite par le don de son Esprit-Saint. De nombreuses personnes courent après les bénédictions, prient jour et nuit, mais les réponses n’arrivent toujours pas. Il faudrait d'abord commencer par un examen interne afin de s`assurer que l'on a aucune rancœur ou grief contre quelqu’un. D’autres personnes disent: vous ne savez pas le mal qu’il ou elle m’a fait, comment arriver à pardonner. Quelque soit le mal que vous avez subi, laissez à Dieu la charge de s’occuper de votre ennemi, mais vous, pardonnez tout simplement pour que Dieu vous entende de nouveau. Romains 12:19 déclare « Ne vous vengez point vous-même, bien aimés. Mais laissez agir la colère; car il est écrit: A moi la vengeance, à moi la rétribution, dit le Seigneur, ». Laissons à Dieu le soin de nous vengez, mais nous pardonnons, voilà ce qui est sage. Si cela semble difficile pour vous, dans la partie F de cet enseignement, nous enseignons justement comment arriver à pardonner?

3- Parce que c’est un commandement de Dieu
Quand Le Seigneur dit pardonner afin que votre Père qui est dans les cieux vous pardonne aussi (Marc 11:25 ). C’est un impératif, un ordre. En principe, il est aberrant d’exhorter un chrétien sur la nécessité de pardonner à autrui. Un ordre ou un commandement ne se discute pas. Le Dieu d’Abraham ne coopère pas avec les rebelles. Il hait la rébellion. Refuser de pardonner, c’est de la rébellion devant la face de Dieu. Esa 1:19-20 « Si vous avez de la bonne volonté et si vous êtes dociles, vous mangerez les meilleures productions du pays, mais si vous êtes rebelles vous serez dévorés par le glaive, car la bouche de l’Éternel a parlé ». Pardonner à ceux qui nous ont offensé, c’est de l’obéissance envers Dieu, c’est tout simplement de la docilité. Souvenons-nous que nous pardonnons à cause de Jésus-Christ; c’est parce que nous voulons plaire à Notre Père que nous nous faisons violence pour pardonner aux autres. L'attitude qui consiste à se poser en victime afin d'accuser les autres n'a pas sa place en Jésus-Christ. Ce que la parole recommande, c’est de pardonner à ceux qui nous ont offensés. C’est un choix qui relève de la bonne volonté. Si nous pardonnons, aux yeux de Dieu, nous serons des enfants dociles, et les meilleures productions (prospérité à tous égards) serons à nous. Pensez-y avant de choisir entre le pardon et la rancune.