Le pardon (Mot d'introduction)

Nous vivons aujourd’hui dans un monde troublé, en ébullition. Les conflits armés, les divorces, les séparations, les animosités sont devenues la seule réponse à toutes sorte de divergences de vues, cependant que la paix et la réconciliation comme issue des problèmes est de moins en moins considéré comme un choix. L’homme ou la femme qui pardonne est considéré(e) comme un être faible, alors que celui ou celle qui se venge, qui divorce, est valorisé(e). c’est l’homme courageux dit-on. Le Seigneur Jésus-Christ avait prophétisé sur ces temps en ce terme Alors aussi plusieurs succomberont, et ils se trahiront, se haïront les uns les autres, …….Parce que l’iniquité se sera accrue, la charité(amour) de plus grand nombre se refroidira (Matthieu 24:10,12 ). Nous pouvons effectivement constater que l’amour de plusieurs (entendez par là l’amour des croyants) est entrain de se refroidir, et ce, même dans l’église. Ce qui était un mode de vie du monde(des païens) envahit aujourd’hui le corps du christ. Puisque l’amour se refroidit, les animosités, les divisions, les séparations deviennent très fréquentes. Et le pardon qui devait être l’huile de notre communion fraternelle est entrain de disparaître peu à peu. Avec comme conséquence directe, la présence accrue de l’esprit du monde doublé de l’esprit de religion dans le corps de Christ. La Bible déclare que l’amour pardonne tout, excuse tout, espère tout et supporte tout 1 Corinthiens 13:7 ). Elle nous apprend aussi que le pardon n’est pas une option pour les chrétiens; le chrétien doit pardonner afin que le pardon lui soit aussi accordé par son Père céleste. Matthieu 6:9-15 nous révèle que les apôtres ont un jour demandé à Jésus de leur montrer comment il fallait prier. Dans ce qui est communément appelé la prière de notre Père, par trois fois, le Seigneur a insisté sur la nécessité de pardonner à son prochain, comme condition sine qua none afin que Dieu le Père nous pardonne aussi; Au verset 12, de ce même chapitre, il est écrit pardonne-nous comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous offensée au verset 14-15 Si vous ne pardonnez aux hommes leurs offenses, votre Père céleste vous pardonnera aussi, si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père ne vous pardonnera pas non plus vos offenses. Puisqu’il peut nous arriver à tous de pécher, il nous est avantageux de pardonner notre semblable, si nous voulons continuer à établir une saine relation avec notre créateur. L’homme est condamné à vivre avec ses semblables, son pèlerinage terrestre ne peut être vécu en solitaire; nous avons tous besoin de vivre ensemble. C’est pour souligner cette nécessité d’être uni que Le Seigneur, après avoir parlé du pardon, a enseigné la prière d’accord dans Matthieu 18:19 en disant: Je vous dis encore que, si deux d’entre vous s’accordent sur la terre pour demander une chose quelconque, elle sera accordée par mon Père qui est dans les cieux. Ayant encore la nature déchue d’Adam en nous, il est tout à fait logique qu’il survienne entre les hommes toutes sortes des conflits, des divergences de vues, et des mésententes. Parfois même les conflits surviendront entre chrétiens à l’instar des chrétiens de la ville de Corinthe. Ceci s`explique par la nature déchue d’Adam (la chair) qui est toujours présente. Ainsi à chaque fois que nous marchons selon la chair, les conséquences de ce choix ne peuvent être que divisions, animosités, querelles, jalousies, et disputes de toutes sortes. C’est pourquoi l’Apôtre Paul, s’adressant aux chrétiens de la Galatie disait : Marchez selon l’esprit, vous n’accomplirez pas les désirs de la chair. A l’évidence, tant que nous serons sur cette terre, nous serons exposés aux injures, aux trahisons, aux divergences de vues. Il est certain que quelqu’un, un jour, nous fera du mal. C'est une situation que tout le monde vit un jour. Voilà pourquoi nous devons apprendre à pardonner si nous ne voulons pas que notre communion avec notre Père soit un jour interrompue par l'action du malin. Si nous pardonnons aux hommes, Dieu aussi nous pardonne. Ainsi nous pourrions continuer à bénéficier de ses innombrables bénédictions. Mais si nous ne pardonnons pas, nous nous coupons des bénédictions de la part de Dieu, nous n'obtenons pas de réponses à nos prières, puisque Dieu ne nous écoutera pas aussi longtemps que nous garderons en nous l’amertume, la rancune, ou le ressentiment envers notre offenseur. (Marc 11:25-26 ). Que faire alors? La solution est simple. C’est choisir la vie en pardonnant aux autres de tout notre cœur, bien aimé(e)s dans le Seigneur.

Bien aimé(e)s dans le Seigneur et hommes de bonne volonté qui ne connaissez pas encore le Roi de la Paix. Allons-y, avançons sur ce beau chemin de la paix et de la réconciliation, dans nos familles, dans nos églises, dans milieux professionnels, dans nos écoles, dans nos universités et entre humains, dans nos pays. Pardonnons-nous réciproquement, Guérissons-nous de nos blessures en Jésus-Christ. Que La Paix de Notre Seigneur Jésus-Christ règne dans nos cœurs, et que de nos cœurs il jaillisse autour de nous. Amen !

A notre Père qui est dans les cieux et à Jésus-Christ, Notre Seigneur soit toute la gloire et l’honneur. Que l’Esprit Saint vous enseigne au dé là de ce que ce résumé peut offrir. Amen !