La Colère (Partie 5)

Comment empêcher la colère d’ouvrir la porte aux péchés.

1- Être lent à parler, lent à se mettre en colère. (Jacques1:19-20).
Vu que la colère exerce une pression intérieure, qui nous pousse souvent soit à mal parler ou mal à agir. Mettons toujours du temps à répondre quand les paroles maladroites nous ont été adressées et que nous sentons la colère monter en nous, retenons nos paroles, soyons lent à parler Proverbes 17:27 déclares que "celui qui retient ses paroles connaît la science. Et celui qui a l’esprit calme est un homme intelligent" (celui qui garde son sang froid est intelligent). Je dirai que la colère est comparable à un gaz inflammable ou à du carburant qui ne demande qu'un petit feu de la langue pour que tout explose (Jacques 3:5 ). Si le feu de la langue n’est pas allumé, le carburant de la colère ne peut pas non plus exploser. Ainsi donc, ne pas parler quand on est en colère, c’est agir sagement, ceci ferme immédiatement l’accès au diable.

2- Pardonnez immédiatement, et ne dormez avec votre colère.
La colère étant issue généralement d’une frustration ou d’une mésentente entre deux individus. Il est important que la personne qui s’est senti blessée ou lésée en arrive à pardonner l’offenseur. Le Seigneur nous montre dans le modèle de la prière qu’il a laissé aux apôtres la parole de Dieu pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé (Matthieu 6:12 ), le verset 14 "dit Si vous pardonnez aux hommes leurs offenses, votre père vous pardonnera aussi vos offenses". Il est clairement établi que le chrétien doit toujours pardonné leurs offenses subies. Le pardon est la marque déposé des vrais chrétiens, quand se pardonne réciproquement, la colère perd ipso facto la puissance de son explosion. Eph 4:32 dit 'Soyez bons les uns envers les autres, compatissants, vous pardonnant réciproquement, comme Dieu vous a pardonné en Christ'. Quand nous pardonnons immédiatement une offense, nous évitons de dormir avec notre colère, par ce fait même, nous évitons beaucoup des péchés qu’auraient engendré la colère. L’homme qui a de la sagesse est lent à la colère et met sa gloire à oublier les offenses dit le livre des Proverbes 19:11 .

3- Réagir selon l’Esprit en réponse d’une offense.
En répondant doucement ou par le silence.

Proverbes 26:4 déclares "Ne réponds pas à l’insensé selon sa folie, de peur que tu ne lui ressembles toi-même". La manière dont nous réagissons quand quelqu’un nous provoque détermine l’issue de cet échange verbale. Si nous sommes offensé, et que nous ne répondons pas à notre interlocuteur, il y a de forte chance que la discussion s’arrête, mais si nous lui répondons avec la même véhémence, c’est une flamme des querelle que nous entretenons. De fois, on évitera la digue de querelles en répondant seulement doucement car la parole de Dieu déclares 'Une réponse douce calme la fureur, Mais une parole dure excite la colère' (Proverbes 15:1 ).

De fois, il faut résister à la pression de la colère, en se maîtrisant tout simplement en obéissant à la voix de l’Esprit (Proverbes 30:33 ). Oui, Le Sage a raison de dire que le calme prévient de grand péchés dit l’ecclésiaste (Ecclésiaste 10:4)

4- Quitter momentanément les lieux des querelles.
Paul recommande à Timothée de repousser les discussions folles et inutiles, sachant qu’elles font naître des querelles. (2 Tim 2:23-24 ). Quand on s’éloigne de l’endroit où se tient la dispute (Maison, appartement etc.), la colère s’apaise. La colère a la propension à s’exacerber en présence du protagoniste (personne contre qui l’on s’oppose). Très souvent, le fait de s’éloigner de la personne avec laquelle on discute, apaise la colère, peut permettre de réfléchir sur ce qui s’est passé réellement. Comme, je le conseille aux couples, chaque fois que l’incompréhension débouche une querelle, qu’un des conjoint cherche à s’éloigner un peu pour prier. Faire un tour dehors pour couper une dispute, évite de nombreuses tragédies causées par les excès de colère.

La solution est entre nos mains, soyons intelligents et discernons, ne laissons pas la colère emporté sur nous.

5- Ne jamais poser des actes pendant la colère.
Proverbes 14:17 déclares 'Celui qui est prompt à la colère fait des sottises'. Bien aimé(es) dans le Seigneur Jésus-Christ, ne poser jamais des actes quand vous êtes en colère. Ne décidez rien d’important. Dans la majorité des cas vous allez commettre des sottises. La parole est clair là dessus. Il peut arriver qu’à ton travail, tu soit harcelé par ton superviseur parce que tu es chrétien, médite sur cette parole d’ecclésiaste 10:4 qui dit 'Si l’esprit de celui qui domine s’élève contre toi, ne quitte point ta place, car le calme prévient de grands péchés'. En te maîtrisant, tu préviendra d’autres péchés.

CONCLUSION

Proverbes 19:11 déclares que l’homme qui a de la sagesse est lent à se mettre la colère et met sa gloire à oublier les offenses (Bible, Louis second) ou les gens intelligents ne se mettent pas facilement en colère, et leur honneur , c’est d’oublier le mal qu’on leur a fait (La Bible, parole de vie, SBC). Retenons que la colère n’est pas en soi un péché sauf si l’on se couche avec ou s’il est accompagné par des paroles(injures) ou actes répréhensible par la loi de Dieu. Ne donnons accès au diable, mettons notre amour à pardonner ceux qui nous ont offensé. Nous ne devons jamais oublier que nous ne luttons pas contre la chair et le sang (les humains), mais contre les dominations, les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes (Eph 6:12 ).

Le combat est spirituel, il est contre le diable et son organisation spirituelle (démoniaque). Le combat n’est pas contre les humains. Portons la haine vers les démons, et attaquons par la prière les esprits qui s’expriment à travers les individus qui nous provoquent, mais surtout aimons ces gens, peut être qu’un jour Dieu les visitera, et il le glorifierons aussi (1 Pierre 2:12 ). Par la force du Seigneur aimons les prochains, aimons nos ennemis, et que notre colère ait toujours pour cible les esprits du mal, non pas les êtres humain. Bien aimé(e)s dans le Seigneur Jésus-Christ, N’est-ce pas que les saintes écritures disent «N’attristez pas le Saint-Esprit de Dieu, par lequel vous avez été scellés pour le jour de votre rédemption, que toute amertume, toute animosité, toute colère, toute clameur, toute calomnie, et toute espèce de méchanceté disparaissent du milieu de vous (Eph 4:30-31 ).» Alors pratiquons la bonne parole de Dieu, et ne nous bornons pas à l’écouter seulement, elle sauvera certainement nos âmes (Jacques 1:21-22 ).