La Colère (Partie 3)

1- L’indignation: sans entrer en détails, cette forme de colère ne conduit pas nécessairement aux péchés, c’est la colère qui caractérise le juste, le saint, que l’on peut appeler la sainte colère. Ceci caractérise les chrétiens zélés, quand il voit la perversion dans le pays . Comme ce fut le cas de Moise dans Exode 32:19 , ou les cas du Seigneur devant les marchands dans le temple de Jérusalem. C’est aussi ce que vivent les vrais chrétiens aujourd’hui dans des pays comme le Canada ou les Pays-Bas par rapport aux mariages des personnes du même sexe.

2- La clameur: une forme de colère se manifestant par des cris violent. C’est le début de la mauvaise colère, un vrai signe de quelqu’un qui a du mal à maîtriser sa colère. La bible dit que toute clameur cesse au milieu de vous (Eph 4:31 ).

3- La rage: un mouvement de colère incontrôlable, la personne perd tout contrôle de soi, et peut faire du mal dans un geste incontrôlé. Cette forme est très rare chez les chrétiens, peut exister certains chrétiens charnels après un grand choc. (ex.trahison dans l’alliance conjugale ou calomnie).

4- La déception: sentiment pénible souvent causé par un échec, une perte. C’est une colère souvent sourde qui est très dangereuse, elle accompagne presque toujours quelqu’un qui a été tellement déçu, qu’il (elle) est rempli (e) d’amertume. Un homme déçu devient souvent intolérant et empoisonne son entourage avec l’amertume (Hebreux 12:15).