La Colère (Partie 2)

Les causes de la colère
Du point de vue de la bible, la colère a plusieurs causes et dans ce résumé nous les citons sans beaucoup des commentaires.

La frustration, Dans Exode 32:19 , Moise revenant de la montagne de l’Éternel après quarante jours sans manger ni boire pour le bien du peuple d’Israël, trouve ce même peuple en effervescence adorant un veau d’or (une idole) qu’il ont élevé au milieu d’eux. La bible dit, la colère de Moise s’enflamma, il jeta de ses mains les tables et les bris aux pieds de la montagne. Sans parler de la frustration de Caïn dont les offrandes n’avaient pas agréées par Dieu, et qui finalement tua son frère. Qui se laisse frustrer, exprimera inexorablement la colère.

Voilà pourquoi le texte de proverbes nous recommande de garder notre cœur plus que toute autres choses, car de lui que viennent les sources de vies (proverbes 4:23 ).

La mésentente (incompréhension). Quand il n’y a pas une entente cordiale entre deux individus ou groupe d’individus, la colère sera presque toujours présente. Souvent quand il y a divergence de vues, il y a un risque d’explosion de colère. Le cas Paul et Barnabas dans la Bible à propos Jean-Marc qui les avaient abandonné dans leur précédent voyage. La bible dit que ce dissentiment fut assez vif pour être la cause de séparation entre les deux serviteurs de Dieu. Nous avons là un exemple des gens qui furent en colère, mais qui en mon avis n’ont pas donné accès au diable, qui se sont séparés pour se retrouver au moment favorable.(Actes 15:36-40 ; 2 Tim 4:11 ).

L’offense ou l’affront infligé par les autres.

Les injures, les trahison, les calomnies sont tous des offenses qui blessent l’homme, et le poussent réagir avec la colère. L’homme naturel (charnel) peut pas supporter une offense à moins Dieu lui fasse grâce et qu’il soit mort en lui-même (Galates 5:24 ). L’exemple du prophète Élisée (2 Rois 2:23 ), qui n’a pas pu supporter l’offense des enfants qui se moquaient de sa calvitie. Les enfants disaient, monte chauve, monte chauve. Ils se moquaient du prophète. La bible dit qu’il se retourna pour les regarder et il maudit les enfants. Alors deux ours sortirent de la forêt déchirèrent quarante-deux de ces enfants. Pendant qu’on maudit quelqu’un, serions-nous d’accord que l’émotion principale qui domine dans le cœur de celui qui maudit, est bien la colère. Élisée fut irrité par les enfants, dans un mouvement de colère, quarante deux enfants ont péri. Mon frère, ma sœur , si tu es rempli (e) du Saint Esprit , faites attention à ce que tu peux dire quand tu es en colère, surtout ceux qui ont l’onction de prophète, La mort ou la vie sont bout de vos lèvres. Maîtrisons-nous! voilà ce qui est sage.

L’échec personnel ou collectif.

Après un échec personnel ou collectif, c’est une colère sourde qui accompagne souvent ces moments difficiles. L’exemple de David à tsiklag, parti pour aider les philistins dans une bataille contre Israël, les princes n’ayant pas voulu l’enrôler lui et ses gens, à leur retour, ils trouvèrent leur ville refuge (la ville philistine de Tsiklag) totalement pillé par les Amalécites, femmes et enfants emportés par les pillards. La bible dit que les compagnons de David était dans une telle angoisse(colère, déception) qu’il parlait de lapider David (1 Samuel 30:1-6 ). Nous vivons souvent la même chose en cas d’échec personnel ou collectif. Cette colère envers soi-même, est parfois tellement forte que l’homme finit parfois à se faire du mal lui-même (ex. suicides, automutilation). Bien aimé(e) en Christ, un échec à une situation, n’est qu’une bataille de perdu dans la guerre de la vie que vous allez certainement gagné en Jésus-Christ. Maîtrisez-vous, et recommencez avec la force du Seigneur.