La Colère (Partie 1)

La colère selon la parole de Dieu
Quelques définitions pratiques que L’Esprit nous a mis à cœur.

La colère n’est pas un péché, mais plutôt une expression d’un cœur blessé ou frustré.

La colère est une émotion qui évolue, et qui peut aller d’une indignation à la rage. C’est l’âme qui explose parce que l’esprit de l’homme est blessé. A chaque fois, qu’il y a divergence de vues, ou que le prochain fait quelque chose qui ne nous plaît pas, l’irritation ou la colère est présente au fond de nous. Eph 4:26-27 déclares 'Si vous vous mettez en colère, ne péchez point; que le soleil ne se couche sur votre colère et ne donnez pas accès au diable'. Le fait que la bible dit si vous vous mettez en colère, ne péchez point, signifie simplement qu’un accès de colère n’est pas un péché, mais plutôt une émotion qui ouvre un accès ou si vous voulez, une porte aux péchés. La bible nous recommande de laisser la rétribution à Dieu, et ne pas répondre le mal par le bien.

La colère n’est pas un péché, mais une pression intérieure (une émotion) qui presse l’homme à mal agir.

Proverbes 30:33 dit que "Car la pression du lait produit de la crème, La pression du nez produit du sang et la pression de la colère produit des querelles".

Quand la colère nous presse, on finit souvent par exploser et par prononcer des paroles qu’on n'aurait pas du prononcer. Nous savons combien des mots mal à propos blessent les autres, et les poussent à réagir eux-aussi maladroitement. C’est ainsi que naissent toujours les querelles. Proverbes 14:17 a dit que celui est prompt à la colère fait des sottises.

La colère est un accès, c’est une porte à des nombreux péchés (aux esprits démoniaques).

Eph 4:26-27 dit si vous vous mettez en colère, ne péchiez point, que le soleil ne se couche pas sur colère et ne donnez pas accès au diable. Quand on est en colère, et que nous nous couchons avec, on invite en quelque sorte le diable, En fait, on permet à ce qui était une émotion de devenir une porte aux péchés. Nous avons l’exemple de Caïn et Abel dans Gen 4:5-7 . Après Dieu ait agréé l’offrande de son frère, Caïn fut dans une grande colère et son visage assombrit (abattu) dit la bible, et L’Eternel lui dit Pourquoi est-tu en colère et pourquoi ton visage est-il sombre? si tu agis bien, tu te relèveras. Mais si tu n’agis pas pour le bien, le péché est tapis à ta porte, son désir se porte sur toi, mais toi maîtrise-le! Mais comme le savons tous, Caïn ne s’était pas maîtrisé, et s’était couché avec sa colère, puis finit par tuer son frère. La colère non maîtrisée donne accès à sept esprits impurs (démons).Quand l’on se met en colère et que l’on se couche avec, le premier esprit qui pénètre c’est le démon d’amertume, partout il y a manque de pardon, le poison de l’amertume est présent, puis viennent les démons suivants; Le ressentiment, l’animosité, la haine, la rancune, la revanche et enfin le meurtre comme fut le cas pour Caïn.

La colère est un appel intérieur à la vengeance, à la rétribution.

Une fois que l’être humain est blessé, trahi, frustré dans son fort intérieur, Tout son être crie vengeance. Le désir de se venger est toujours présent quand le mal a été commis. La parole de Dieu déclare, Ne vous vengez pas vous-même, mes biens aimés, mais laissez agir la colère (de Dieu), Car il est écrit; C’est à moi la vengeance, à moi la rétribution, dit le Seigneur.

La colère est une frustration intérieure que l’on ne peut dissimuler.

Quand quelqu’un est en colère, on le voit et on le sait. Comme dans Gen 4:5 , Caïn fut très en colère et son visage abattu. Quand un cœur est blessé, le visage exprime l’abattement, les yeux deviennent très perçants, et très souvent la voix est sans éclats. Dans le texte d’ ecclésiastique 13:26-29 (Bible de Jérusalem), il est écrit que le cœur de l’homme modèle son visage, soit en bien, soit en mal.

Enfin, la colère implique l’être humain en entier, c'est à dire son cœur (esprit), son âme et son corps.

(1 Thessaloniciens 5:23 )

Quand quelqu’un nous fait du mal, la blessure (injure, trahison ou acte méchant) blesse notre esprit (cœur) Jacques 3:5 , nous trouble puis cette blessure intérieure va s’exprimer par la colère au niveau de notre âme qui est le centre de nos émotions, enfin notre corps par le biais d’un petit membre qui est la langue, sortira des paroles méchantes qui ne feront qu’entretenir les flammes des disputes Jacques 3:4-6 . La colère amène aussi notre corps à réagir physiologiquement, par exemple de l’augmentation de l’adrénaline pendant les accès de colère, expliquent la haute fréquence des crises cardiaques par les accès de colère